Mali: la campagne électorale se poursuit

Le coup d'envoi de la campagne électorale pour l’élection présidentielle a été donné dimanche. Elle se poursuit dans le calme, sur le terrain, et à la télévision nationale notamment. Certains optent pour les grands meetings de campagne, d'autres font du porte-à-porte.



Des partisans de l’ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle Ibrahim Boubacar Keita lors d’un meeting de campagne le 7 juillet 2013.
Des partisans de l’ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle Ibrahim Boubacar Keita lors d’un meeting de campagne le 7 juillet 2013.
La campagne électorale se poursuit. Pas d’incidents majeurs signalés, un engouement pour le scrutin dans des localités et d’une manière générale, on assiste même à un véritable fair-play.
Chose vue, à quinze kilomètres de Bamako par exemple, sur une moto : deux jeunes. Le premier porte un maillot aux couleurs d’un candidat et le second assis à l’arrière de l’engin, porte un tee-shirt frappé à l’effigie d’un autre candidat.
Imposants meetings et porte-à-porte
A côté d’imposants meetings, les candidats font également du porte-à-porte, à l’image d’Haïdara Aïchata Cissé, la seule femme candidate. L’élection ne se gagne pas seulement à Bamako, mais surtout à l’intérieur, assure Blaise Sangaré, un candidat qui revient à peine de la localité de Bougouni qu’il proclame être son fief.
La campagne se déroule également à la télévision nationale, où le même temps est accordé à chacun des vingt-huit candidats, et les formules choc sont utilisées, question de marquer les futurs électeurs.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Jeudi 11 Juillet 2013 - 10:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter