Mali: le président IBK en visite en Guinée

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé lundi après-midi à Conakry pour une visite de trois jours en Guinée. Il a été accueilli à sa descente d'avion par son homologue Alpha Condé qu’il a remercié pour avoir soutenu le Mali durant la crise politico-militaire que le pays a connue entre 2012 et 2013.



Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta accueilli à son arrivée à Conakry par son homologue guinéen Alpha Condé, le 10 mars 2015.
Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta accueilli à son arrivée à Conakry par son homologue guinéen Alpha Condé, le 10 mars 2015.

C’est la première visite d’IBK à Conakry depuis son élection à la magistrature suprême de son pays. Le président malien signera avec son homologue guinéen plusieurs accords de coopération, pour « le bonheur de leurs deux peuples », dit un officiel guinéen.

Ibrahim Boubacar Keïta est aussi venu, comme il l’a déjà fait à Abidjan, Dakar, Nouakchott, Niamey, Ndjamena et Ouagadougou, dire merci à Alpha Condé pour le soutien qu’il lui a apporté pendant la crise que le Mali a traversée dernièrement. Une crise qui est petit à petit est en train de se stabiliser.

« Nous avons avec bonheur, avec le concours des uns et des autres, réussi aujourd’hui à ressouder territorialement notre peuple. Il reste cette lancinante question de Kidal, dont je dis que très bientôt elle trouvera elle aussi une solution heureuse », a déclaré Ibrahim Boubacar Keïta.

Enjeux économiques

Il s’agit aussi de voir comment Conakry et Bamako pourraient renforcer leur coopération dans le cadre de l’intégration régionale : « Le Mali et la Guinée ont beaucoup en commun et beaucoup de choses peuvent être faites entre les deux pays : l’hydraulique, les barrages, le transport maritime, le transport ferroviaire. Nous avons aussi d’autres secteurs dans lesquels nous pouvons travailler », détaille François Lounceny Fall, le ministre guinéen des Affaires étrangères.

Pays continental, le Mali bénéficie des installations portuaires guinéennes. C’est pourquoi le président Keïta mettra à profit son séjour pour visiter l’entrepôt et le port sec malien dans les périphéries de Conakry.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 12 Mars 2014 - 02:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter