Mali: les discussions sur l'accord de paix s'enlisent

Les discussions au Mali pour rattraper la situation n’avancent toujours pas. Avec un retard retentissant dans l’application d’un accord de paix, les combats viennent aggraver la situation. C’est aujourd’hui même que le programme de désarmement devait débuter mais ce ne sera plus le cas.



« Nous sommes un peu au point mort, il faut pouvoir relancer rapidement la machine » lance un diplomate occidental en poste à Bamako. En effet, on note une lenteur des travaux du comité de suivi et aussi au niveau du terrain ralentissant ainsi l’application de l’accord de l’Alger, qui n’est d’ailleurs toujours pas respecté.

Les mouvements armés pro-gouvernementaux occupent désormais la localité de Anéfis situés à une centaine de kilomètres au Sud de Kidal. Et on note une violation du cessez-le-feu.
Quant à l’ONU, elle a annoncé la création d’une zone de sécurité pour protéger les populations de Kidal et empêcher la progression des civiles vers les groupes armés. Mais le gouvernement malien laisse entendre que toutes les populations du Nord doivent bénéficier de la protection de la mission de l’ONU.


Doudou Djigo et rfi.fr

Mercredi 19 Août 2015 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter