Mali: les orientations du Premier ministre validées par les députés

La feuille de route présentée par le Premier ministre malien, Modibo Keïta, a été validée par les députésn jeudi 11 juin. Après des débats contradictoires, l'Assemblée nationale lui a donné son feu vert. Modibo Keïta avait fait sa déclaration de politique générale lundi, cinq mois après sa nomination. Il a fait de la sécurité et de l'amélioration des conditions de vie sa priorité.



Triomphe dans l’hémicycle pour le Premier ministre Modibo Keïta. Il vient d’obtenir la confiance du Parlement « par 116 voix pour, 21 voix contre, 0 abstention ». Pendant plus de dix heures, il a écouté, répondu, expliqué sans langue de bois.

Sur la situation sécuritaire du pays par exemple : « Un député a dit : toutes les semaines, il y a comme une litanie de violences et d’attaques. Mais c’est presque tous les jours. C’est une situation complexe, mais à laquelle nous devons faire face », a expliqué Modibo Keïta. Et pour faire face à la situation, le Mali mobilise de grands moyens : « Il est prévu 88 milliards pour la loi de programmation militaire pour 2015 ».

Sur les accords de paix d’Alger, le Premier ministre met les choses au clair : « Croyez-moi qu’il n’a jamais été question d’une nouvelle négociation. Ceux qui n’ont pas encore signé cet accord et qui s’apprêtent à le faire le 20 juin, considérez-les comme des frères à part entière. »

Enfin, sur l’affaire des engrais frelatés, pour la première fois un haut responsable de l’Etat aborde la question devant les députés : « Des vérifications d’un des laboratoires, aussi bien à l’intérieur du Mali qu’à l’extérieur, il se révèle que la qualité n’est pas celle que nous voulons. Il n’y aura pas d’impunité dans cette affaire », a promis Modibo Keïta.

RFI

Vendredi 12 Juin 2015 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter