Mali: manifestation de soutien à l’accord d’Alger dans la capitale

Plusieurs milliers de manifestants sont descendus, mardi 26 mai, dans les rues de Bamako à l'appel de d'associations de la société civile, d'organisations de jeunes notamment, afin de montrer leur soutien à l'accord de paix signé le 15 mai par le gouvernement.



Rarement les rues de Bamako ont reçu autant de monde pour une manifestation. Les chefs de quartier ont mobilisé. Les familles fondatrices de la capitale étaient sur le terrain - jeunes, femmes et vieux - ont parlé à l’unisson : « oui » pour la paix au Mali.

Sur les calicots et les banderoles, on pouvait lire : « Le Mali restera indivisible », « La paix au Nord, au Sud, partout », ou encore « Rebelles, déposez les armes. Faisons la paix ». Quelques slogans plutôt inaudibles, mais hostiles à des partenaires et amis du Mali ont été également prononcés.

Soutien à IBK

Mais dans l’ensemble, tout s’est passé dans le calme. La gigantesque mobilisation a parfois tourné au soutien au gouvernement malien, au soutien au président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), considéré par les manifestants comme l’homme de la situation, l’homme qui « défend l’honneur du Mali ».

 

Clou de l’événement, une prise de parole du ministre malien chargé de la Réconciliation. Zahabi Ould Sidi Mohamed a appelé toutes les parties au calme et à utiliser le dialogue 
comme seule arme pour un Mali réconcilié, un Mali apaisé.


RFI

Mercredi 27 Mai 2015 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter