Mali: prise d'otages terminée dans un hôtel de Sévaré

Une prise d'otages meurtrière a eu lieu pendant près de 24 heures dans un hôtel de Sévaré, dans le centre du pays. L'opération s'est finalement terminée tôt ce samedi 8 août, selon les informations officielles. Le bilan provisoire, d'après le gouvernement malien serait désormais de douze morts, cinq militaires maliens, quatre terroristes et trois civils, dont un membre de la Minusma.



L'opération de libération a été déclenchée au petit matin par les autorités maliennes. Ici, des hélicoptères Gazelle de l'armée malienne à Sévaré en 2013.
L'opération de libération a été déclenchée au petit matin par les autorités maliennes. Ici, des hélicoptères Gazelle de l'armée malienne à Sévaré en 2013.

Selon un dernier bilan dressé ce samedi 8 août au matin par le gouvernement malien, douze personnes ont été tuées, dont cinq militaires maliens, quatre terroristes. Il y aurait trois victimes civiles, dont un membre de la Minusma, parmi les personnes qui résidaient à l'hôtel, le théâtre de la prise d'otages. En revanche, la bonne nouvelle, c'est que plusieurs personnes ont pu être libérées. Une source sécuritaire malienne parle de cinq étrangers.

L'opération de libération a été déclenchée au petit matin entre 4 h et 5 h (locales) selon nos informations. Elle a été menée par le GIGN malien, l'unité d'élite du pays. Les Français de la force Barkhane ont effectué hier un survol de la zone. Les forces spéciales françaises présentes à l'aéroport de Sévaré ne sont pas officiellement intervenues au cours de cette opération.

Ce samedi matin, on ne connait toujours pas l'identité des assaillants, ni leur nombre exact. On sait par contre qu'au moins deux terroristes ont été tués hier par les forces maliennes. L'un d'eux portait une ceinture d'explosif qu'il a déclenché sans faire de victime. Selon le gouvernement, sept suspects auraient été arrêtés par les autorités maliennes, qui n'évoquent pas de revendication pour le moment.


Rfi

Samedi 8 Août 2015 - 07:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter