Mali: tentative de conciliation après les affrontements de Douentza

Au Mali, des affrontements entre groupes armés rivaux ont fait ce samedi 11 juin plusieurs morts, des blessés et des prisonniers, selon des sources concordantes. Cela s'est passé à Douentza dans la région de Gourma. Ce dimanche soir 12 juin, c'est à Bamako que les choses se sont jouées : une rencontre s'est tenue entre les responsables de ces groupes rivaux pour tenter de ramener le calme et trouver des solutions.



La rencontre s’est tenue dans un hôtel de la capitale malienne. Autour de la table, des responsables du Groupe d'autodéfense des Touareg de la tribu des Imerades et ses alliés (Gatia), groupe qui a attaqué le Ganda Izo, autre mouvement d’autodéfense du Nord dont des proches assistaient également à la réunion.
 
Etaient également présents des représentants de l’Association des amis de la culture peule, Tabital Pulaaku, des Peuls du Mali. Une présence importante car la plupart des combattants du groupe Ganda Izo, arrêtés, blessés ou tués, sont des Peuls.
 
Pas de représailles
 
Selon deux participants à la rencontre interrogés séparément par RFI, l’heure n’était pas à la mise en accusation d’un groupe armé, mais plutôt à l’apaisement.
 
Les partisans du Ganda Izo, attaqués près de la localité de Douentza dans le centre nord, se sont engagés à ne pas mener des opérations de représailles ou de vengeance.
 
De son côté, le Gatia a accepté de rendre au Ganda Izo, dès ce lundi 13 juin, ses morts, ses blessés, les prisonniers ainsi que les véhicules, motos et même animaux emportés, et tout cela sans contrepartie.


Source: Rfi.fr


Lundi 13 Juin 2016 - 07:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter