Mali: un notable touareg battu à mort près de Tombouctou

Un notable touareg d'une soixantaine d'années est mort dimanche 11 août, en fin de matinée à Léré, dans la région de Tombouctou, au Mali. Selon plusieurs sources contactées par RFI sur place, Abdoulaye Ag Mohamed Ali, dit «Bolla» aurait été battu à mort par des civils armés de bâtons, à l'endroit où il logeait. Une enquête a été ouverte.



La grande mosquée de Tombouctou. RFI/ D.R
La grande mosquée de Tombouctou. RFI/ D.R
Abdoulaye Ag Mohamed Ali, ne résidait pas en permanence à Léré mais s'y était rendu pour voter à la présidentielle de dimanche. Il s'agit du frère du ministre sortant de l'Artisanat et du Tourisme, Yéhia Ag Mohamed Ali. Sa famille parle de « circonstances tragiques » et assure qu'une enquête a été ouverte par les autorités maliennes. Le maire de Léré dénonce, lui, un « acte barbare » et redoute que cet incident ne dissuade la population qui avait fui sa commune pour se réfugier notamment dans le camp de M'bera en Mauritanie de rentrer chez eux.
« En tant que maire de ma commune, je condamne cet acte barbare. Je le condamne fermement. C’est la paix que nous demandons aujourd’hui pour notre pays et précisément pour ma commune. Depuis mon arrivée au pouvoir, j’ai l’espoir de ramener toute la population dans le pays et que nous puissions tous vivre ensemble en paix. Ce sont ces genres d’actes qui empêchent la population de revenir. Je n’aimerai pas que ce genre d’acte se répète dans ma commune et surtout pas quand il s’agit d’innocents.»
Dans un communiqué conjoint, le MNLA Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) affirment qu'il s'agit d'un « assassinat » et pointent du doigt l'armée malienne qui, assurent-ils, avait arrêté ce touareg la veille, à son arrivée à Léré. Contactée par RFI, l'armée malienne n'a pas confirmé cette arrestation.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Mardi 13 Août 2013 - 10:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter