Mali: une attaque armée près de la frontière burkinabè fait deux morts

Samedi 9 juillet, des hommes armés ont attaqué une localité malienne située à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso. Deux gardes, composantes de l'armée malienne, ont été tués. Il est plutôt rare que des attaques armées se déroulent de ce côté du centre du Mali.



La localité de Dinangourou dépend administrativement de la ville malienne de Koro et est située à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso. C’est là, ce samedi 9 juillet, que des hommes armés, « enturbannés » selon des témoins, sont arrivés. Ils ont tout de suite ouvert le feu sur des gardes, composantes de l’armée malienne. Deux soldats maliens ont été tués sur le coup. Selon des sources, ces assaillants, non formellement identifiés pour le moment, ont ensuite pris la direction du sud alors que selon d’autres sources, ils seraient arrivés du Burkina Faso et auraient repris le chemin inverse juste après l’attaque.
 
Si cette dernière hypothèse se confirme, l’opération non encore revendiquée serait peut-être l’œuvre de la Katiba du Macina du groupe Ansar Dine. Cette unité combattante, qui a fait allégeance au chef islamiste touareg Iyad Ag Ghali, annonçait récemment dans une vidéo que sa branche armée, dirigée par un Burkinabè, allait multiplier les attaques contre le Burkina Faso et le Mali.
 
Depuis quelques mois, la crise du nord du Mali semble descendre vers le centre. Les attaques attribuées aux jihadistes se multiplient, alors que l’armée malienne, de son côté, renforce ses positions.
 


Source: Rfi.fr


Dimanche 10 Juillet 2016 - 08:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter