Malick Gackou: «Nous allons répondre à Frank Timis et au gouvernement qui sent le gaz… »

L’opposition réunie au sein du Front pour la défense du Sénégal (Fds/Mankoo Wattu Senegaal) promet d’apporter une réplique à la mesure de l’affront que Frank Timis leur a fait en leur servant une plainte. En effet, lors de la conférence des leaders qui s’est déroulée cet après-midi dans les locaux du Parti démocratique sénégalais (Pds), Malick Gackou et Cie lui ont donné rendez-vous, au même titre que le gouvernement «qui sent le gaz», le mercredi 12 octobre.



Malick Gackou: «Nous allons répondre à Frank Timis et au gouvernement qui sent le gaz… »
Le Front pour la défense du Sénégal (Fds/Mankoo Wattu Senegaal) est décidé à aller  jusqu’au bout de sa logique qui est de demander au chef de l’Etat de répondre sur les zones d’ombre entourant les signatures de contrats octroyant l’exploration et l’exploitation du pétrole et du gaz sénégalais. C’est dans ce sens que Malick Gackou et Cie continuent de l’interpeler car le considérant  comme étant le seul à même d’éclairer l’opinion sur le sujet.

N’empêche, les  leaders du Fds/Mankoo Wattu Senegaal, ne passent pas sous silence la plainte que Frank Timis a déposée contre eux. Car, le président du Grand parti prend date mercredi prochain pour lui porter la réplique. Réplique qu’il promet d’être à la mesure de l’affront.

«Nous avons retenu de répondre à Frank Timis et au gouvernement qui sent le gaz après-demain, mercredi à 16 heures. Toutes les Sénégalaises et les Sénégalais ont entendu les provocations inacceptables de M. Frank Timis, déclare-t-il.

Avant de marteler que : «l’opposition sénégalaise n’a pas posé de question à Frank Timis, mais à M. le président de la République du Sénégal qui est la garant et le gérant des ressources naturelles du pays », et de relever qu’en lieu et place du Président Sall, c’est Frank Timis qui monte au créneau.

Mais ses sorties constituent, selon eux, une diversion pour leur faire laisser du lest dans leur désir de voir surgir la vérité dans cette affaire du pétrole et du gaz. Mais, avertissent-ils, c’est voué à l’échec puisqu’ils ne vont dévier d’un iota dans leur objectif que est de faire éclater surgir la lumière sur cette affaire.

Ousmane Demba Kane

Lundi 10 Octobre 2016 - 21:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter