Malversation aux Comores: le président et 3 membres de la Céni en détention

Aux Comores, le président de la Céni et trois membres de son équipe ont été placés en détention samedi 8 octobre pour l'affaire des 300 000 euros manquant dans les caisses. Une affaire qui avait été révélée par un audit de la Cour des comptes en janvier dernier mais rapidement étouffée à l'époque.



Le Dr Djaza, président de la Commission électorale nationale indépendante, son secrétaire général et deux de ses commissaires ont été placés en détention par le juge d'instruction en charge du dossier. Deux autres membres de la commission électorale évitent la prison pour l'instant mais restent sous contrôle judiciaire.
 
A l'origine de l'enquête, un rapport accablant de la Cour des comptes faisant état de 153 millions de francs comoriens, soit 306 000 euros, intraçables dans la trésorerie de la Céni après les élections législatives de 2015. Néanmoins, la même équipe controversée est restée en place pour assurer les élections présidentielles de 2016.
 
A l'époque, le président de la Céni avait précisé qu'il n'était pas question de détournement de fonds et avait produit des factures providentielles de fournisseurs après l’audit. La Cour des comptes n'a cependant jamais établi de rapport rectificatif.
 
Le nouveau gouvernement se dit bien décider à instruire tous les dossiers en cours. Le ministre de la Justice affirme que, quand il y a des éléments matériels prouvant une malversation, la justice fait son travail quelle que soit l'autorité concernée. Aucune protection ne sera accordée.
 

Source: Rfi.fr

RFI

Lundi 10 Octobre 2016 - 07:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter