Malversations à Pamecas : La Dic débusque un blanchiment de capitaux

L’affaire de détournement de fonds, qui secouent l’Agence Pamecas de Keur Massar, cache un autre scandale de blanchiment de capitaux. L’ancien chef d’agence, Cheikh Tidiane Seck et ses deux complices, Babou Guèye et Aissatou sont dans le coup.



Tout a commencé avec une plainte de la Direction générale de Pamecas pour détournement portant sur 11000000 F CFA, à la suite d’une inspection au niveau de l’agence de Keur Momar Sarr. L’enquête à permis d’identifier de faux dossiers de prêt  confectionnés par de prétendus demandeurs. Il se trouve que, devant les enquêteurs de la Division des Investigations criminelles (DIC), ces demandeurs, entendus, ont déclaré n’avoir jamais vu la couleur de l’argent. Depuis trois ans les personnes citées accédent frauduleusement à des comptes pour faire  des virements fictifs. Une vérification définitive a permis de répertorier les dossiers fictifs montés à partir de ce guichet et qui ont permis au mis en cause de détourner une somme globale de 300 000 000 de F CFA.

Cueilli, après plusieurs jours de fuite  au Maroc, Cheikh Tidiane Seck a reconnu les faits portés à sa charge. Mais soutient qu’il n’a détourné que 60 000 000 F CFA. Et dit avoir réussi à monter plusieurs dossiers fictifs de demandes de prêt pour des montants tournant entre 200 000 et 2 000 000 de F CFA.

Selon le journal « Libération », les investigations ont permis d’identifier les autres personnes  précitées au nom desquels les comptes ont été versés. Ils ont été tous déférés au parquet.


Vendredi 24 Juillet 2015 - 07:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter