Malversations dans la première loi des finances : Le groupe parlementaire BBY exige des poursuites contre Wade

A l’Hémicycle, l’atmosphère reste électrique. Pour cause, le groupe parlementaire Bennoo Bokk Yakaar a noté des malversations dans la première loi des finances rectificatives. Le président Moustapha Diakhaté a fait état de 64 milliards logés dans 12 décrets d'avance, sans aucune transparence.



Malversations dans la première loi des finances : Le groupe parlementaire BBY exige des poursuites contre Wade
Selon le journal « L'As », il accuse Me Abdoulaye Wade, ex-président de la République, de ces irrégularités et exige des audits et des poursuites judiciaires contre toute personne impliquée dans cette affaire, mais aussi le passage du Premier ministre à l'Hémicycle pour s'expliquer sur ces décrets.


Mardi 23 Octobre 2012 - 10:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter