Mamadou Barry : «Tant qu’Abdoulaye Baldé n’est pas condamné, il sera le bienvenu à l’Apr»

L’Alliance pour la république enclenche la grande offensive pour rallier les ténors de l’opposition. Après l’expérience positive avec Djibo Ka qui a dit «oui» président de la République, les partisans de ce dernier lorgnent du côté d’Abdoulaye Baldé.



Mamadou Barry : «Tant qu’Abdoulaye Baldé n’est pas condamné, il sera le bienvenu à l’Apr»
Placé sous contrôle judiciaire par la Cour de répression de l’enrichissement illicite, Abdoulaye Baldé n’en figure pas moins sur les tablettes des partisans de Macky Sall qui, à l’image de Mamadou Barry, trouvent que ce n’est pas un handicap pour l’enrôlement du maire de Ziguinchor.
 
 Mamadou Barry, Directeur de l’Agence des Ecovillages est d’avis que tant que le Président de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) n’est pas condamné, il sera le bienvenu dans leurs rangs : «Tout un chacun est sous la menace de la Crei. Ce n’est pas parce que Baldé est sous la menace de la Crei qu’il est coupable. Je refuse de dire que quelqu’un est coupable tant que la justice ne l’a pas condamné».
 
Selon M. Barry, à l’image d’Abdoulaye Baldé, tous ceux qui le veulent peuvent rejoindre leur parti. L’essentiel pour lui, c’est la massification de son parti : «Je me bats à garder les portes de l’Apr grandement ouvertes à tout le monde, aussi bien à ceux qui sont de l’opposition, que ceux qui sont membres de la coalition. S’ils veulent rejoindre l’Apr, je leur ouvre grandement la porte. Ils y trouveront une place. Qu’Abdoulaye Baldé nous amène deux ou quatre voix, c’est toujours un plus. En politique, nous ne pouvons qu’additionner, pas soustraire ni diviser», a-t-il déclaré.
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 27 Août 2015 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter