Mamadou Diagne Fada sur les contours de retrouvailles libérales



Mamadou Diagne Fada sur les contours de retrouvailles libérales

Modou Diagne Fada a fixé des préalables à des retrouvailles de la famille libérale. Le premier écueil est la traque des biens mal acquis. « On ne peut pas parler de retrouvailles tant que la situation restera en l'état avec la détention des libéraux, la traque des biens dits mal acquis », a-t-il estimé.

 

Le second écueil, pense le député du Parti démocratique sénégalais, c'est Benno Bokk Yaakaar, qui bloque tout le pays avec des forces centrifuges et centripètes. Selon lui à la place des 250 actuels, le Sénégal peut se limiter à deux ou quatre formations politiques selon les idéaux. Pour dire que les regroupements doivent se faire autour de programmes et d'idées et non autour de personnes, informe le journal « Enquête ».



Lundi 10 Février 2014 - 11:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter