Mame Diodio Diouf rugit : « Tout ce que le CNB a dit, est faux »

La meneuse des « Lionnes » sort de sa réserve. Se prononçant sur la sortie du Comité de Normalisation du Basketball (CNB) dénonçant une falsification sur les documents que la basketteuse leur aurait remise pour bénéficier de 5000 euros soit 3,5 millions de F CFA pour ses frais de rééducation, Mame Diodio Diouf rugit : « Je tiens à dire que tout ce que le CNB a dit, ce n’est pas vrai, c’est faux ».



Mame Diodio Diouf rugit : « Tout ce que le CNB a dit, est faux »
 C’est une meneuse des « Lionnes » blessée qui parle. Mame Diodio Diouf qui remercie d’emblée le président de la République qui lui octroyé quatre (4) millions pour ses soins à l’issue de la blessure contractée lors du dernier championnat d’Afrique de basket féminin, avant de revenir sur le scandale. « J’ai tout entendu. Ça me fait vraiment mal que le CNB ait tenu toutes ces discussions sur moi. Ce que je tiens à dire, c’est que tout ce qu’ils ont dit, ce n’est pas vrai. La falsification, le compte bancaire, c’est faux » rage la « lionne » du basket sénégalais qui blanchit l’ancien président de la défunte Fédération Sénégalaise de Basket (FSB), Baba Tandian qui « a voulu prendre en charge toute la responsabilité pour me blanchir, c’est vraiment gentil de sa part mais le problème n’est pas » rage Mame Diodio  Diouf qui donne sa version des faits :
 
« Quand le comité m’a appelé, ils m’ont dit de leur envoyer un numéro de compte bancaire pour mon salaire et un autre numéro de compte pour la clinique. Je ne vis pas en Italie, déjà et je n’ai pas de papiers italiens donc je ne peux pas fournir un document d’autant plus que mon mari en ce moment là, il était au Sénégal. J’ai donc pris les papiers de ma belle sœur et je le leur ai envoyé, pour mon salaire et je leur ai envoyé un numéro de compte pour la clinique.  Ça fait presque deux (2) mois que le virement a été effectué donc je ne vois pas pourquoi les gens disent des conneries comme quoi j’ai fait ceci j’ai fait cela », sur les ondes de la Rfm.


Ledit scandale agite le monde du basket depuis des semaines. Selon le président du CNB, « L'argent n'a pas été viré parce que les éléments de paiement ne sont pas bons », martèle Serigne Mboup qui explique que « c'est l'argent de l'Etat. Et quand l'Etat prend en charge des dépenses, il doit y avoir des preuves. Nous avons demandé qu'on nous donne la facture définitive et le numéro de compte de la clinique. Ce sont deux éléments indispensables pour faire les paiements » mais « la facture a été contrôlée et vérifiée par les responsables du CNB, guidés par le respect des règles de comptabilité publique. Après des doutes sur la facture qui a été manifestement falsifiée et que le compte bancaire n'était pas celui de la clinique, mais celui d'une personne privée de nationalité Sénégalaise, nous avons décidé en tenant compte des règles de comptabilité publique, de surseoir au paiement ». Le président du CNB de clamer que « c'est la conséquence d'une gestion hasardeuse dans le basket ». 


Lundi 14 Avril 2014 - 16:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter