Mame Mbaye Niang : « Wade vient d’envoyer une autre demande d’autorisation… »

Cela devient le retour le plus long de l’histoire du Sénégal. En effet, Wade vient de demander une autre demande d’autorisation. Ce, après celle qui vient de lui être accordée pas plus tard que vers les coups de 13h46. L’information est du Président du Conseil de Surveillance de la Haute autorité de l'aéroport, Mame Mbaye Niang qui indique qu’ils doivent respecter la procédure. Une requête lui a été envoyée pour un complément de dossier.



« Ils ont envoyé une demande incomplète basée seulement sur quatre passagers le type de l’aéronef et l’immatriculation de l’aéronaute. Ils ont omis le certificat de navigabilité, le permis d’exploiter, …la licence du commandant de bord et du pilote accompagnant. Ses informations sont utilisées à titre sécuritaire », lance le responsable de l’Alliance Pour la République (APR) qui ne manque pas de de dénoncer. « Je prends le peuple sénégalais à témoin. Abdoulaye Wade a demandé une autorisation d’un falcon 10 avec des noms qui ont été falsifiés.


Malgré tout cela, avant-hier à 18 heures, on lui a délivré l’autorisation de survoler et d’atterrir au Sénégal. Durant la nuit d’hier, il a encore déposé une autre demande, on lui a demandé un complément de dossier, il l’a envoyé ce matin vers 11 heures. On a raccourci les délais mais il y a le minimum, il faut qu’on respecte nos procédures de sécurité et de sûreté. Il y va de la sécurité nationale, on ne peut pas les tordre. Malgré tout cela, une autorisation lui a été délivrée vers 13 heures (ce vendredi).

 
Selon Mame Mbaye Niang, « il avait la possibilité de décoller de Casablanca et arriver à l’heure mais au dernier moment, subitement, on reçoit une autre demande…Mais tout le monde sait que les gens travaillent, il y a des heures d’ouverture et de fermeture ».  Du coup, sur la situation du retour de Wade, rien n’est encore sûr car lance le Président du Conseil de Surveillance de la Haute autorité de l'aéroport, les gens travaillent à ce que le père de Karim vienne mais les éléments qui ont été déposées ne sont pas complets. « Une requête leur a été envoyée pour un complément de dossier », précise-t-il, sur les ondes de la Rfm. 


Vendredi 25 Avril 2014 - 18:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter