Mame Mbaye Niang sur la libération de Karim Wade : «Il n’y a pas d’amnistie et il n’y en aura pas»

Le dialogue national n’est pas un moyen pour négocier la libération de Karim Wade ou de rapprochement entre le Parti démocratique sénégalais (Pds) et l’Alliance pour la république (Apr). C’est la conviction de Mame Mbaye Niang qui soutient que Karim ne sera pas amnistié, mais qu’il ne sera pas le premier à avoir bénéficié d’une grâce présidentielle depuis l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême.



 «Est-ce-que vous avez vu une commission qui a discuté de la question de la libération de Karim Wade ? Tout a été très clair et je pense qu’il faille mettre un terme à cette polémique malsaine que les gens veulent installer». Ces propos sont du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne qui se prononçait sur les accusations selon lesquelles le dialogue national convoqué par le chef de l’Etat serait mû par une raison autre que celle qu’il a annoncé.

Et d’ailleurs, Mame Mbaye Niang fait remarquer que l’ancien tout puissant ministre sous le régime de son père n’a pas été le seul à avoir bénéficié d’une grâce d’autant plus que, depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir, 5600 Sénégalais ont été graciés dont les 585 le 4 avril dernier.
Ce qui le pousse à se demander : «Maintenant pourquoi s’offusquer  que Macky Sall accorde la grâce présidentielle à Karim Wade » ?

Ce qui est par contre sûr, c’est, selon le responsable «apériste » qu’ «il n’y a pas d’amnistie, et qu’il n’y a aura pas» pour l’ancien «ministre du ciel et de la terre », a-t-il déclaré dans l’entretien accordé à nos confrères de l’Observateurs.

Ousmane Demba Kane

Mardi 21 Juin 2016 - 11:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter