Malgré la défaite en C1 face à Barcelone au match aller (1-2), Fernando, milieu des Citizens, croît aux chances de son équipe d’atteindre les quarts de finale. Et lorsqu’un journaliste lui demande si son équipe peut être comparée à Chelsea, par rapport à l’influence sur l’arbitrage, ce dernier s’en défend.

 
« C’est quelque chose qui n’existe pas dans notre équipe. Nous sommes calmes et nous essayons de gagner sur le terrain. Nous ne conditionnons pas l’arbitrage et n’essayons pas d’influencer le résultat. Les joueurs doivent se contrôler. Il y a beaucoup de moments où nous voulons parler mais il ne vaut mieux pas », a jugé le Brésilien au Daily Mail.