Man Utd : un cauchemar loin d’être terminé ?

Éliminé en quart de finale de la FA Cup par Arsenal (1-2), Manchester United va boucler une nouvelle saison sans trophée. Un nouveau couac qui fait jaser. Et c'est peut-être loin d'être terminé.



Il était la tête de Turc des médias anglais et des supporters de Manchester United. Incapable d’assumer la succession de Sir Alex Ferguson, David Moyes avait été viré sans ménagement des Red Devils. Aujourd’hui, le coach de la Real Sociedad doit esquisser un léger sourire. Car même son remplaçant, le vice-champion du monde batave Louis van Gaal n’arrive pas à redorer le blason de MU. En dépit d’une clinquante campagne de recrutement (Falcao, Di Maria, Blind, Rojo, Shaw, Herrera), le Hollandais enchaîne les déconvenues.


Pire, la défaite hier en quart de finale de FA Cup contre Arsenal (1-2) assure d’ores et déjà une nouvelle saison sans trophée pour la formation britannique. Et, ironie du sort, c’est un ancien de la maison mis à la porte par van Gaal, Danny Welbeck, qui a scellé le sort des Mancuniens

  Un nouveau couac qui fait tâche dans un club habitué aux sacres. Un revers qui agace d’autant plus van Gaal qui a pourtant refusé d’accabler Antonio Valencia, auteur de la bourde ayant provoqué le deuxième but des Gunners. « C’est très déplaisant quand vous donnez la victoire à votre adversaire, quand vous n’avez pas perdu à cause de lui, mais à cause de vous-même. Les joueurs sont très mécontents parce qu’ils savent que ça aurait pu être différent. Les matches sont décidés par des buts, et quand vous voyez le deuxième, nous l’avons donné. Le joueur qui a fait ça (Valencia, ndlr) était le meilleur de mon équipe, donc c’est décevant pour lui. »
 

Un calendrier infernal

  Déçu par ses cadres, embourbé dans une saison galère, le technicien batave ne peut pas vraiment compter non plus sur ses recrues phares de l’été dernier. À commencer par un Radamel Falcao dont les statistiques en Premier League (4 buts en 17 matches) ne reflètent en rien l’investissement consenti par les Red Devils. Un constat qu’aime souligner la presse britannique, surtout après le but décisif de Welbeck inscrit hier soir. Ce qui a eu le don d’agacer van Gaal. « Falcao a marqué quatre buts, a fait trois ou quatre passes décisives et il encourage les autres joueurs.


Mais c’est aujourd’hui facile pour vous (les médias) de dire ça et vous êtes contents de le faire. »
En revanche, Angel Di Maria n’a pas bénéficié du même soutien qu’El Tigre. Expulsé pour avoir bousculé l’arbitre, l’Argentin a eu droit à une explication de texte avec son coach. « Je pense qu’il a touché l’arbitre, ce qui est interdit dans tous les pays, donc il n’a pas d’excuses. En Espagne, il n’a jamais touché les arbitres, il l’a fait dans l’émotion. Je lui ai déjà parlé, il sait ce que j’en pense, mais je dois encore revoir les images. » Critiqué lui aussi pour son rendement, Di Maria se remettra-t-il de ce nouvel épisode ?

 
Une chose est sûre, les déboires de MU donnent une nouvelle occasion aux anciennes figures du club de pousser un coup de gueule. A commencer par l’inévitable Roy Keane. « C’est absolument scandaleux. Des erreurs de jeunesse qui coûtent cher à l’équipe. Parfois il faut savoir jouer, et des fois non. Phil Jones aurait dû dégager le ballon (sur le deuxième but d’Arsenal, ndlr). Valencia est responsable à 50% du but, mais le gardien aurait pu aussi se sacrifier et faire faute sur Welbeck. Il aurait été expulsé, mais il aurait pu faire ce sacrifice. Maintenant, ils sont éliminés de la FA Cup », a-t-il déclaré dans des propos relayés par le Daily Mail.



Très critique à l’égard des prestations mancuniennes, l’Irlandais ne condamne pas pour autant van Gaal. Mieux, il invite même son club de toujours à ne pas commettre la même erreur faite avec David Moyes. « Louis van Gaal va être très critiqué, mais vous devez lui donner du temps. Beaucoup de fans ne comprennent pas le jeu, ni le fait de prendre les rênes d’un club de la stature de Manchester United. Ils auraient dû laisser plus de temps à David Moyes, mais ils ne l’ont pas fait. » Sera-t-il écouté ? Aujourd’hui, le Batave doit faire face à la gronde générale, mais il doit surtout atteindre un objectif vital : terminer dans le Big Four.


Quatrième du classement de Premier League, MU ne peut se permettre de rater la Ligue des Champions une deuxième année consécutive. Menacés par Liverpool et Tottenham, respectivement relégués à deux et trois points, les Red Devils n’ont plus de marge de manœuvre. D’autant que leur calendrier est infernal. Les hommes de van Gaal iront défier leurs deux poursuivants lors des deux prochaines journées (29e et 30e journée) avant d’affronter Manchester City (32e), Chelsea (33e), et Arsenal (37e). La fin de saison s’annonce tendue !

Foot Mercato

Mardi 10 Mars 2015 - 16:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter