Manchester City : ça se gâte pour Samir Nasri

Blessé mais sur le retour, Samir Nasri est loin d'être un premier choix pour Manuel Pellegrini. De quoi remettre son avenir en question selon la presse mancunienne.



Prolongé jusqu’en 2019 il y a plus d’un an, Samir Nasri (28 ans) honorera-t-il son contrat jusqu’à son terme ? À première vue, la réponse tend vers la négative. Membre indiscutable du onze type de Manchester City durant ses trois premières saisons chez les Citizens, le milieu de terrain voit son temps de jeu fondre comme neige au soleil depuis un an. Cette saison, il ne compte d’ailleurs qu’une seule titularisation. Également miné par quelques pépins physiques, l’ancien international tricolore semble condamné à jouer les remplaçants de luxe.

C’est en tout cas ce qu’indique le Manchester Evening News. Dans son édition du jour, le quotidien mancunien s’inquiète du futur du Frenchy. La raison ? Malgré son prochain retour de blessure, Nasri ne serait que le dernier choix de Manuel Pellegrini, derrière de redoutables concurrents tels que Silva, Navas, Sterling et De Bruyne. Un handicap de taille pour l’ancien Gunner. De quoi relancer son avenir à l’Etihad Stadium ajoute même le média britannique.

Nouvelle victime de l’effectif pléthorique de City, Nasri n’a toutefois pas la pression des joueurs obligés d’avoir du temps de jeu pour espérer participer à l’Euro 2016. Jeune retraité de la scène internationale, le Français peut-il pour autant se satisfaire de cette situation ? Pour rappel, la presse italienne relayait ces derniers temps un intérêt de nombreux cadors de Serie A tels que la Juventus ou l’Inter Milan. S’il est encore trop tôt pour parler départ, nul doute que si Nasri s’installe durablement sur le banc, son avenir ne manquera pas de revenir sur le devant de la scène ces prochaines semaines.
source:footmercato


Dior Niang

Vendredi 13 Novembre 2015 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter