Manchester United : la réponse ahurissante de van Gaal aux critiques

Il ne faut pas trop taquiner Louis van Gaal. Visiblement lassé d'être pris pour cible par une presse anglaise qui ne lui pardonne pas l'élimination de Manchester United dès la phase de groupes de la Ligue des Champions, l'entraîneur néerlandais a décidé de montrer les muscles.



C’est un échec en bonne et due forme pour Manchester United. Dans une poule pourtant a priori à sa portée, où figuraient Wolfsburg, le PSV Eindhoven, et le CSKA Moscou, le club anglais n’a pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, terminant à une troisième place synonyme de basculement en Ligue Europa. Un moindre mal pour des Red Devils dont l’objectif était clairement de basculer dans le Top 16 continental. C’est tout du moins ce que les supporters et les médias attendaient, car si l’on s’en fie aux déclarations de Louis van Gaal dans des propos rapportés par le Daily Mail, la mission était bien plus compliquée.

« Je travaille dur, mes joueurs aussi. On est maintenant en Ligue Europa, et on va devoir travailler dur pour la remporter. Ce n’est pas simple, personne ne veut l’entendre, personne ne veut m’entendre. Tout le monde dit qu’un club comme Manchester United se doit de gagner. Mais c’est du passé ! Il faut regarder le club tel qu’il est aujourd’hui, et et voir comment il était il y a dix ans. Le football a évolué. Avant, seuls le Barça et le Real avaient de l’agent, peut-être aussi Manchester United et le Bayern.

Maintenant, beaucoup plus de clubs sont riches », a-t-il indiqué. Car oui, malgré un mercato des plus animés et quelques 80 M€ dépensés rien que sur le jeune Martial, les pensionnaires d’Old Trafford ne pouvaient visiblement pas venir à bout de Wolfsburg ou du PSV, qui ont pourtant eux des moyens bien moins conséquents...
Si cette justification vaut donc ce qu’elle vaut, le manager mancunien a ensuite asséné un dernier coup de grâce, en s’en prenant publiquement à ses détracteurs : « Je ne peux rien dire me concernant, c’est à vous de juger. J’ai déjà lu qu’à 64 ans, j’étais trop vieux, ce genre de trucs. Mais je lisais déjà ça il y a 20 ans ! C’est toujours pareil, je ne peux pas changer ça.

Je ne peux pas changer votre esprit, je peux simplement rappeler des faits. Nous sommes éliminés de la Ligue des Champions, oui, et j’en suis désolé. Mais j’ai fait tout ce que j’ai pu. On doit maintenant battre Bournemouth au prochain match (ce samedi à 18h30), je peux aider les joueurs, mais c’est à eux de le faire ». Ou l’art de se dédouaner en toute sérénité.
source:footmercato

Dior Niang

Samedi 12 Décembre 2015 - 09:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter