Mandat : Le Conseil Constitutionnel dit non à Macky

Des sources dignes de foi nichées dans les hautes sphère sont formelles. Le Conseil Constitutionnel a refusé d'entériner la volonté du président Macky Sall de réduire son mandat en cours. Les sages de cette juridiction lui auraient opposé une fin de non recevoir refusant ainsi de créer une jurisprudence dangereuse pour la démocratie.



En effet, selon nos sources, si le Conseil constitutionnel accepte le principe de la réduction du mandat, il ne pourrait refuser le principe de l'augmentation du mandat. Raison pour laquelle la réforme constitutionnel concernant la durée du mandat présidentiel ne s'appliquera pas au mandat en cours mais au prochain mandat.

Un juriste contacté par pressafrik souligne la pertinence de cet avis qui à ses yeux respecte la Constitution sénégalaise malgré le bruit et la fureur qu'il peut déclencher au sein de l'opinion.

Comme l'avis du Conseil ne lie pas le président et que c'est un avis consultatif, reste à savoir quelle carte Macky Sall va maintenant jouer pour respecter sa parole.


Lundi 15 Février 2016 - 22:18




1.Posté par PAPE le 16/02/2016 15:57
RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL. ÇA TOUT LE LE SAVAIT, L'A DIT ET RÉPÉTÉ MILLE FOIS.
CE QUI INTÉRESSE LES SÉNÉGALAIS, C'EST LA POSITION PERSONNELLE DE MACKY.
OUBLIONS LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL QUI A FINI DE RENDRE L'AVIS QU'ON LUI A DEMANDÉ.
QUE MACKY REGARDE LES SÉNÉGALAIS DROIT DANS LES YEUX ET LEUR DISE: JE VOUS AI MENTI.J'AI FAIT DU WAKH WAKHEET. JE NE SUIS PLUS DIGNE DE VOTRE CONFIANCE
RV CE SOIR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter