Mandat du chef de l’Etat : Alé Lô prône une campagne pour le septennat



Mandat du chef de l’Etat : Alé Lô prône une campagne pour le septennat
Le président de l’Alliance des Ruraux pour l’émergence du Sénégal (ARE-Sénégal), Alé Lo a donné sa position sur la durée du mandat présidentiel. Hier, lors d’une rencontre avec les élus locaux du mouvement Are-Sénégal, il a fait savoir sa préférence pour le septennat.
Selon le président de l’association des élus locaux, il est « préférable de maintenir le septennat, pour le mandat du président de la République ». Il fonde cette réflexion sur les soucis d’éviter au pays d’être en permanence dans des élections et campagnes.
Lors de la journée de discussion avec les membres d'Are-Sénégal sur l’acte 3 et le Pse, il a soutenu qu’ils doivent devons battre campagne et sensibiliser les populations pour que le septennat soit maintenu.
« Il est vrai que le chef de l’État avait promis de ramener le mandat de 7 ans à cinq ans mais nous avons intérêt à aller jusqu'en 2019 pour qu’on n'installe pas le pays en permanence dans des élections » soutient Alé Lo devant ses camarades du monde rural.
Selon, le maire de Taiba Ndiaye, « le pays a la chance d'avoir le Président Macky Sall qui a été président de l'Assemblée nationale, Premier ministre, maire, bref quelqu'un qui a une expérience de l’administration ». Il ajoute que « dans le contexte qui prévaut, il est possible que le Sénégal ait demain un président de la République qui n'a aucune expérience de l’administration ». À son avis, ce sera là que se trouvera toute la différence. « Ce président aura deux à trois ans pour apprendre. Et le temps de maîtriser, il est déjà en campagne » lance Alé Lo.
 


Dimanche 16 Novembre 2014 - 03:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter