Mandat du président Sall : l’Imam Samb désavoué par son adjoint



Le deuxième adjoint de l’Imam de la Grande mosquée de Dakar marque son désaccord et déclare que l’Imam Moussa Samb ne devait pas aborder le mandat du président de la République. C’est donc un El Hadji Malick Diagne amer et déçu qui parle. «Le mandat du président de la République, j’en aurai jamais parlé dans un sermon, sert ce dernier.

 
«Nous, Sénégalais voulons que vous fassiez sept (7) ans et non cinq (5) ans », avait déclaré l’Imam au président Sall après la prière de la Korité. «L’Imam ne peut pas parler au nom de tous les Sénégalais», précise l’adjoint sur la Rfm. «C’est une erreur », indique l’Imam El Hadji Malick Diagne de trancher qu’ «on l’(Imam Samb) a élu pour diriger la prière mais pas pour parler au nom des Sénégalais». On peut parler de tout dans un sermon mais il faut la manière, clôt l’Imam adjoint. 


Jeudi 23 Juillet 2015 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter