Mandat du président de l’Assemblée nationale : les députés de l’APR invités à répondre Idrissa Seck par le silence



Mandat du président de l’Assemblée nationale : les députés de l’APR invités à répondre Idrissa Seck par le silence

 
A l’Alliance Pour la République (APR), la stratégie à adopter par rapport à la dernière sortie du président de Rewmi est déjà prise. Conscient de la complexité du débat, le parti du président de la République impose tout bonnement le silence à ses députés pour échapper au « piège » tendu par Idrissa Seck. Dans une réunion qu’ils auraient tenue pour harmoniser leur position par rapport à la sortie du leader de la formation orange, les responsables « apéristes » ont eu comme mot d’ordre d’imposer le silence à leurs parlementaires. « Nous avons décidé, nous députés de l’APR, de ne pas parler de cette question et de laisser les politiques répondre à Idrissa Seck car c’est une question de politique politicienne », sert un député de l’APR. Une position confirmée par le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar. Joint au téléphone par nos confrères de « L’observateur », Moustapha Diakhaté répond : « aucune réaction, je ne réagis pas ».


Vendredi 17 Mai 2013 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter