Mandat président de l'Assemblée nationale-Elections locales 2014: Mbaye Ndiaye recadre Moustapha Niasse et prévient Khalifa Sall



Mandat président de l'Assemblée nationale-Elections locales 2014: Mbaye Ndiaye recadre Moustapha Niasse et prévient Khalifa Sall
Retour du quinquennat ou maintien du mandat d'un an pour Moustapha Niasse, Mbaye Ndiaye tranche. Ancien ministre de l'intérieur et Directeur des structures de l’Alliance pour la République (Apr), ce dernier ne rejette pas le maintien de la loi actuelle d’un an renouvelable pour le président de l’Assemblée nationale.

Invité de l’émission Point de vue de la Rts hier, dimanche, Mbaye Ndiaye qui a souligné que le président de la République en tant qu' "un démocratique laisse évoluer le débat » alors que le principal concerné sait lui-même où se trouvent ses intérêts.

En effet, selon lui,  Moustapha Niasse qui est concerné par cette question «  sait qui est son ami et qui ne l’est pas » puisque ce n’est pas un « compagnonnage de loyauté », qu’il occupe la présidence de l’Assemblée nationale, « sinon Macky Sall avait la latitude de nommer un des siens ».

Très en verve, le responsable de l'APR n'a pas manqué de charger le maire de Dakar, Khalifa qui s'il veut garder son fauteuil "doit se ranger derrière la formation marron au pouvoir, a asséné Mbaye Ndiaye qui a estimé par ailleurs que l’Apr a l’  « obligation d’être tête de liste partout en direction des prochaines élections locales.    


Lundi 17 Juin 2013 - 12:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter