Mandat présidentiel : Alioune TINE, membre du M23 parle d’un grand bond en arrière

L’ancien président du Raddho Alioune Tine est très déçu de la décision du Conseil constitutionnel qui impose au chef de l’Etat d’aller jusqu’en 2019 pour son mandat, une décision à la laquelle le chef de l’Etat doit se conformer. A ce propos, Alioune Tine pense que cela constitue un grand bond en arrière pour la démocratie sénégalaise.



« C'est tout l'horizon d'attente ouvert par le Mouvement du 23 juin 2011 par une mobilisation sans précédent dans l'histoire politique du Sénégal qui s'effondre. C'est le dernier symbole et l'ultime lien qui établit un avant et un après du 23 juin qui fond comme du beurre au soleil », regrette Alioune Tine, membre du M23.
 
Il ajoute que « c'est peu de dire que le Sénégal pouvait se passer de ce tour de passe-passe juridico-politique, sources profondes de frustrations, de déception et de colères rentrées. Il faut toujours se rappeler que la volonté du peuple est le fondement de la légitimité des pouvoirs publics et des institutions de la République. Il fallait la laisser s'exprimer pour la réduction du mandat. Il n'y a pas d'arbitre au-dessus »déclare l’ancien président de la Raddho sur les ondes de la radio Rfm. 

Khadim FALL

Mercredi 17 Février 2016 - 11:48




1.Posté par Leuk le 17/02/2016 21:39
Il y avait une possibilité qu'il n'a même pas voulu examiner.
Et voilà ce qu'il aurait dû ajouté à son discours avoir pris acte de la Décision sage et cohérente du Conseil Constitutionnel :
#Moi, Macky Sall, je compte me libérer de la charge de Président de la République [le moment venu] afin de Respecter mon Engagement de réduire la Durée du Mandat à 5 ans et de me le faire appliquer #

Hélas !
La vérité est que Macky a été trompé par ses différents conseillers sur le sujet. D'ailleurs ils doivent assumer ensemble cette volt-face autant qu'ils sont. C'est leur Wakh-Wakhett Collectif (tous ceux de Benno Ak Macky)

Maintenant, pour ce qui est du Référendum : C'est NON ! et NON! et NON! Jusqu'à ce son contenu fasse l'objet d'une concertation avec les différentes formations politiques et Société Civile. Vouloir y aller au moins de mars prochain c'est ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter