Manifestation de policiers à Paris: le président François Hollande recevra les syndicats de police et de justice la «semaine prochaine»

Après la manifestation des policiers, mercredi 14 octobre à la mi-journée, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé lors d'un conférence de presse à Matignon une série de mesures pour simplifier la procédure pénale. Il a également annoncé un durcissement des peines pour le trafic d'armes lourdes et s'est défendu de tout laxisme.



Des syndicats de policiers ont manifesté sous les fenêtres de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, après qu'un des leurs eut été grièvement blessé par un détenu en cavale, lors d'une fusillade en Seine-Saint-Denis la semaine dernière, mais leurs doléances vont bien au-delà.

Francetv info vous fait suivre la situation dans ce direct.

• Alléger "la gestion de la garde à vue". "Il sera désormais autorisé de récapituler dans un procès-verbal unique de fin de garde à vue l'ensemble des formalités procédurales représentatives du droit", a indiqué le Premier ministre dans sa conférence de presse.

• "Eviter" les sorties des détenus sans "nécessité avérée". Le chef du gouvernement assure que la réforme des autorisations de sortie des prisonniers sera faite "par décret donc très rapidement".

• François Hollande recevra "la semaine prochaine" les syndicats de la police et de la justice. C'est le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, qui l'a annoncé à l'issue du Conseil des ministres.

• Evénement rare. Les policiers ne manifestent quasiment jamais. Le dernier rassemblement d'une telle ampleur date de 1983. Il s'agissait d'une manifestation de quelque 1 500 policiers conspuant les ministres de gauche, devant le ministère de la Justice, après la mort de deux fonctionnaires tués par Action directe.

Avec Francetv



Mercredi 14 Octobre 2015 - 13:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter