Manifestation du 14 octobre: "Manko Wattu Sénégal" dépose sa déclaration et met en garde le préfet de Dakar...

La coalition Manko Wattu Sénégal compte battre le macadam contre vents et marées, le vendredi 14 octobre prochain à 15 heures. Une marche qui va démarrer devant le Rond-point de la RTS pour se terminer devant le ministre de l’Intérieur. Venus aujourd’hui déposer leur déclaration de marche, les camarades du coordonnateur de la coalition, Malick Gackou, mettent en garde le Préfet sur une éventuelle interdiction. Car le droit à la marche est un droit constitutionnel soumis au régime de la déclaration.



Manifestation du 14 octobre: "Manko Wattu Sénégal" dépose sa déclaration et met en garde le préfet de Dakar...
La coalition Manko Wattu Sénégal est prête et déterminée à marcher le vendredi 14 octobre prochain à 15 heures. Une marche pour dénoncer les dérives, disent-ils, du régime de Macky Sall.

Le coordonnateur de la Coalition Manko Wattu Sénégal venu remettre au Préfet de Dakar, leur déclaration de marche pour se conformer au délai prescrit par la loi, se veut clair: « Nous venons de déposer à la préfecture de Dakar notre déclaration de marche du vendredi 14 octobre. Une marche qui va prendre l’itinéraire suivante: Rond-Point Rts, Avenue Malick Sy, Jean Jaurès pour se terminer à la Place Washington devant le ministère de l’Intérieur".

"Le préfet de Dakar a pris acte de notre volonté de marcher, le 14 octobre à 15 heures", déclare Malick Gackou.

Toutefois, le coordonnateur de la coalition de l’opposition d’avertir l’autorité sur une éventuelle interdiction de leur marche: « Nous allons marcher par la grâce de Dieu, le vendredi 14 octobre à 15 heures, car le droit de marche est un droit constitutionnel. C’est pourquoi, nous n’allons laisser à personne le droit encore moins le choix de délimiter nos droits constitutionnels. Nous avons fait ce que nous avions à faire c’est-à-dire venir déposer notre déclaration de marche et par la grâce de Dieu, nous allons marcher le 14  octobre à 15 heures». 

Une marche qui a pour objectif de dénoncer les dérives du régime de Macky Sall: Des dérives qui ont pour noms : immixtion de la famille présidentielle dans la gestion des ressources du pays avec en ligne de mire le pétrole et le frère du président Aliou Sall, marcher pour défendre les libertés et la démocratie.

En compagnie du vice-président du parti Rewmi, Déthié Fall, Oumar Sarr du Parti Démocratique  Sénégalais (PDS), de Mamadou Diop Decroix d'Aj/Pads, de Mamadou Mouth Bane (Jubanti Sénégal) mais aussi du Professeur Malick Ndiaye, ils se disent déterminés à braver le soleil du vendredi.

Malick Gackou et Cie d’inviter tous les sénégalais à venir prendre part à cette marcher. « Nous profitons aussi de cette occasion pour inviter tous les sénégalais d’ici et de la diaspora de marcher dans le calme et la paix», prône le leader du Grand Parti (GP). 


 
 

Khadim FALL

Jeudi 6 Octobre 2016 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter