Manifestations : cloîtrés dans leur chambre, les sénégalais vivants au Gabon craignent pour leur vie



«Nous sommes très inquiets. Depuis 15 heures, personne n’ose sortir de sa chambre. Il y a des manifestations partout. Ils sont en train de brûler la ville», a confié Ousmane Dème, un sénégalais vivant à Port-Gentil.
 
Selon le compatriote sur les ondes de la Rfm, il n’y a pas de consulat du Sénégal à Port-Gentil. De ce fait, ils «ne savent pas à qui s’adresser». «Jusqu’à présent, tout le monde reste cloîtrer dans sa chambre. Personne n’ose sortir. Vraiment nous sommes inquiets et nous avons peur aussi », confie Ousmane Dème. 


Jeudi 1 Septembre 2016 - 13:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter