Manifestations des fidèles de Béthio Thioune : le gouvernement menace et accuse implicitement des forces tapies dans l’ombre dont le PDS

Suite aux saccages des fidèles de Cheikh Béthio Thioune ce lundi matin dans la capitale notamment en centre ville, le gouvernement a réagi à travers un communiqué signé par son porte-parole, Serigne Mbaye THIAM, le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Des forces tapies dans l’ombre sont indexées de même que le PDS mais sans le cite



Manifestations des fidèles de Béthio Thioune : le gouvernement menace et accuse implicitement des forces tapies dans l’ombre dont le PDS
Ainsi le communiqué explique que « pour réclamer la libération de Monsieur Béthio Thioune, arrêté suite à l’assassinat et à l’enterrement, dans des conditions particulièrement atroces, de deux citoyens sénégalais, des groupements de personnes, encouragés et soutenus par des forces tapies dans l’ombre, désireuses de perturber le pays, ont gravement porté atteinte à l’ordre public ».

Si on se rappelle de la dernière sortie du PDS qui entend soutenir Béthio Thioune car considérant que ce dernier avait soutenu Wade aux dernières présidentielles, on comprend les accusations implicites du gouvernement contre les libéraux à travers ces lignes, « des incitations à la violence ont même été publiquement émises au cours d’une conférence de presse organisée par un parti politique ».

« Devant la gravité des actes de violence et de vandalisme qui ont été perpétrés, le Gouvernement est déterminé à assumer sa mission de protection des personnes et des biens avec toute la rigueur que requiert la situation. A cet égard, les dispositions sont prises et des instructions fermes données aux forces de l’ordre, pour faire cesser tout trouble à l’ordre public et toute atteinte aux biens publics ou privés et poursuivre, selon les voies de droit, les personnes ou groupements qui en seraient les instigateurs ou auteurs présumés ».

Le Gouvernement qui « tient à rappeler que Monsieur Béthio Thioune et d’autres personnes sont poursuivis dans le parfait respect de nos procédures en matière pénale met solennellement en garde toute personne ou toute association qui serait tenté de profiter d’une affaire judiciaire en cours pour faire pression sur la justice et entraver son cours normal ou pour saper l’image du pays ».





Mardi 23 Octobre 2012 - 01:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter