Manifestations tous azimuts contre Charlie Hebdo

​« Touche pas à mon Prophète », s’écrient-ils après les caricatures du Messager de Dieu, Mohamed (PSL) par Charlie Hebdo.



Ils se sont rassemblés à l’appel du Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké. Il s’agit d’un grand rassemblement à la Mosquée de Darou Khoudoss après la prière du vendredi. Ils dénoncent une agression contre l’Islam. Ils appellent toutefois à la sérénité. Outre la ville sainte, des centaines de fidèles musulmans ont arpenté les artères de la capitale. Ils ont fait un détour à l’Ambassade de France. « Allahou Akbar », s’écrient par ailleurs la centaine de fidèles musulmans dans les rues de Dakar, colobane, Centenaire en passant par la Place de l’Indépendance. Les artères de la capitale sont ainsi envahies, au banc des accusés Charlie Hebdo. « Touche pas à mon Prophète », lit-on sur les pancartes.


Selon les manifestants, le président de la République doit adresser des excuses publiques à la Nation pour avoir participé à la marche de Paris. A la condition que le Chef de l’Etat ne reproduise plus jamais pareil acte. A signaler qu’au cours de ces manifestations tous azimuts, le drapeau de la France a été brûlé. Une marche nationale est prévue le 24 janvier prochain. 
 


Vendredi 16 Janvier 2015 - 20:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter