PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Manko met la pression sur le juge Téliko : «S'il ne prend pas ses responsabilité sur ce dossier...»

Les leaders de Mankoo Tawaxu Senegaal ont tenu une conférence de presse ce mercredi, pour par parler de la situation de Khalifa Ababacar Sall en tant député élu lors des élections législatives du 30 juillet passé. Jean Paul Dias et Cie exigent la libération immédiate du maire de Dakar qui selon eux est « pris en otage, il n’est plus un détenu politique».



Manko met la pression sur le juge Téliko : «S'il ne prend pas ses responsabilité sur ce dossier...»
«La Constitution comme le règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui est une loi organique dit qu’on ne peut pas poursuivre, ni arrêté, ni mettre en détention un député», a déclaré Jean Paul Dias
 
«Khalifa Sall, est élu député dès l’instant que le Conseil constitutionnel a cité son nom comme faisant partie de ceux qui ont été élus. Donc, à partir de ce moment-là ça s’appelle du juridisme que de vouloir  parler comme le fait le ministre la Justice des faits qui se sont passés avant, ça n’a rien à avoir, c’est du juridisme, c’est pas du droit», fulmine-t-il.

Et, à partir du moment où une personne est élu député, poursuit Dias père, «le juge d’instruction ne doit même pas attendre que les avocats le saisissent pour libérer Khaliifa Sall».

Compte tenu de tout cela, Jean Paul Dias interpelle le président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), Souleymane Téliko pour la libération immédiate du maire de Dakar. : « je lui dis de prendre ses responsables car il est plus calé que ces juges d’instruction et le parquet».

Et, «si Téliko ne le fait pas, qu’il ne vienne plus nous parler d’indépendance de la justice ou de démocratie», prévient Dias père.

Le maire de Dieuppeul, Cheikh Guèye, qui a pris part à la rencontre renchérit : « chaque seconde que Khalifa Sall passe en prison, c’est une violation de la loi».

Avant de lancer : «le temps de l’action est arrivée. Nous porterons le combat à l’intérieur et à l’extérieur du pays».
 
 
 
 
 
 

Aminata Diouf

Jeudi 31 Août 2017 - 11:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter