Manœuvres pour apaiser la tension au Sénégal : Le roi du Maroc et le Président Ivoirien travaillent l’oreille de Wade



L’ancien président de la République Abdoulaye Wade dont le retour au Sénégal avait avorté mercredi, ensuite jeudi, puis reporté à ce vendredi, retient toute l'attention des Sénégalais. Son retour d’aujourd’hui reste aussi incertain, malgré les assurances données, avant-hier, par les principaux responsables du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Mais selon des informations en provenance de Rabat, une médiation est en cours «pour contraindre le vieux opposant à revoir sa copie». Parmi les sapeurs pompiers, nos sources citent «le président ivoirien Alassane Ouattara et  le roi du Maroc, sa majesté Mohamed VI".


En effet, le président Ouattara a été informé de la tension qui règne à Dakar depuis l’annonce du retour de Wade. C'est ainsi selon le journal "Rewmi" que le président ivoirien a envoyé un émissaire, depuis Rabat, auprès du père de Karim, hier matin, à Casablanca, pour lui suggérer d’annuler son voyage jusqu’à nouvel ordre. Pour sa part, Mohamed VI a contraint ce 23 avril, le Pape du Sopi à séjourner dans un hôtel où il a pris en charge toutes les dépenses avant de prendre son téléphone pour joindre l’ancien président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, à deux reprises. Les deux hommes ont longuement discuté et Sa Majesté lui aurait demandé d’œuvrer dans le sens de ne pas déstabiliser le pays et de renoncer à toutes les manifestions, comme le souhaitent les autorités de Dakar. Reste à savoir selon la source, si le secrétaire général national du PDS, va accéder à ces requêtes: Annuler son retour et sa marche bleue.

Réponse sous peu. 


Vendredi 25 Avril 2014 - 11:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter