Mansour Diop ancien commissaire général au pèlerinage : «Si l’Arabie Saoudite n’était pas…»

Le drame qui est survenu lors du pèlerinage à la Mecque qui a fit plus de 700 morts dont 6 Sénégalais est certes tragique, mais il ne remet pas en cause la capacité de l’Arabie Saoudite à organiser cet évènement. C’est de l’avis de Mansour Diop, ancien Commissaire général au pèlerinage. Selon lui, il est néanmoins capital de revoir certains paramètres pour éviter ce genre d’accident.



Mansour Diop ancien commissaire général au pèlerinage : «Si l’Arabie Saoudite n’était pas…»
Ce n’est pas parce que l’Arabie Saoudite ne peut pas organiser le pèlerinage qu’il y a eu toutes ces victimes cette année. C’est ce que pense Mansour Diop, ancien Commissaire général au pèlerinage : «Si l’Arabie Saoudite n’avait pas les moyens les moyens d’organiser correctement le pèlerinage, chaque année ce serait des hécatombes», a-t-il déclaré à nos confrères de la Rfm.

Rétorquant à ceux qui affirment que les travaux entrepris pourraient être à l’origine de l’accident, l’ancien Commissaire au pèlerinage déclare : «C’est toute l’année et pas seulement le hadj que des infrastructures sont construites, et remises à l’ordre du jour. Mais il y a des failles et quand il y a une faille, il y a une enquête qui est diligentée».

Selon Mr Diop il faut trouver de solutions pour pallier à ce genre d’accident : «Une enquête est en cours pour situer les responsabilités et améliorer le système qui ne doit pas rester statique. Il faut justement à la lumière de tels accidents très graves, revoir le système, certains goulots d’étranglement et certains paramètres qui ont peut-être été minimisés alors qu’il faut leur donner davantage d’importance», a-t-il conclu.

Ousmane Demba Kane

Lundi 28 Septembre 2015 - 02:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter