Mansour Kama sur la surtaxe des appels entrants : « Ce décret est un harcèlement inutile»



Mansour Kama sur la surtaxe des appels entrants : « Ce décret est un harcèlement inutile»
L’idée du gouvernement de mettre une taxe sur les appels téléphoniques entrants n’est pas partagée par bon nombre de citoyens. Après l’indignation des travailleurs de la SONATEL, c’est au tour du président de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES), de faire part de son opposition à cette idée. Mansour Kama qui ne trouve pas la réponse à «ce qui a été la lucidité de faire un conseil présidentiel de l’investissement sur une surtaxe», pense que l’Etat devrait plutôt protéger la société téléphonique. « Quand vous avez un champion, parce que la SONATEL est un champion dans la sous-région, vous ne l’affaiblissez pas. Vous devez le soutenir parce que le champion c’est une locomotive qui entraine beaucoup d’activités », pense Mansour Kama, invité de l’émission « Grand jury » de la RFM ce dimanche. Pour le président de la CNES, cette situation est comparable à celle des Industries Chimiques du Sénégal (ICS) à l’époque. « Les ICS avaient un bassin de sous-traitant  au plan des petites et moyennes entreprises. Et c’est cela qu’on attend des grandes entreprises », renseigne M. Kama qui défend toutefois que « la SONATEL ne doit pas être l’objet d’une tracasserie comme celle que j’ai vue, et ce décret est un harcèlement inutile ».


Dimanche 4 Septembre 2011 - 15:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter