Mansour Ndiaye exige du gouvernement la réglementation des daaras sur toute l’étendue du pays



Le responsable du parti Dooley Yaakaar  soutient que « le Sénégal ne peut prétendre émerger dans ce grand désordre sociétal et économique.» Il tire cette conclusion après avoir assisté à des scènes choquantes « d’un  enfant talibé « écrasé » hier vers les coups de 8 heures sur la VDN par un véhicule, un autre malade et vomissant dans la rue. »

Mansour Ndiaye pense que « le  gouvernement doit nous rendre compte sur la situation de la réglementation des daaras sur toute l’étendue du pays ».  Avant d’ajouter « c’est l’Etat qui a la responsabilité de réglementer tous ces daaras et d’assurer le bien être à nos enfants. »

« Mansour Ndiaye qui fait ainsi de la situation des talibés et des enfants de la rue, en général, une priorité, soutient mordicus qu’un pays qui veut émerger, -faisant ainsi allusion au projet Sénégal Emergent-, doit, d’abord être en mesure de prendre en charge tous ses enfants qui errent dans les rues. »

Et le communiqué de son parti de terminer par « (…) à chaque fois qu’il y a  un événement dramatique, il n’y a jamais de suivi. C’est l’exemple du naufrage du bateau le Joola, l’incendie dramatique de la Médina, les accidents de la circulation surtout avec les surcharges de véhicule qui jalonnent notre vécu quotidien. »

Matar Séne

Jeudi 30 Janvier 2014 - 11:10




1.Posté par malijet le 30/01/2014 16:06
Je partage cette avis, c'est une nécessité maintenant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter