Marche à Kolda: Dianté et ses camardes relaxés après leur arrestation

Le Secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire et Cadre unitaire des syndicats de l’enseignement dans le moyen et secondaire (Saems/Cusems), Mamadou Lamine Dianté et quelques membres de son syndicat, sont libres de tout mouvement après une interpellation par la police.



Arrêtés hier lundi lors d’une marche à Kolda, ils ont été relâchés par la Police vers les coups de 17 heures. Mamadou Lamine Dianté et ses camarades sont accusés d’avoir organisé et participé à une manifestation non autorisée. Les syndicalistes avaient organisé une Assemblée générale au Cem de Gadapara de Kolda, sans l’autorisation de l’autorité administrative.
 
En effet, à  en croire Diante «si cette interpellation visait à les intimider, c’est peine perdue car ils sont décidés à apporter toute sorte de réplique».

Très remonté, le secrétaire général du Saems Cusems dans  les colonnes d'"Enquête" a condamné le traitement dont ils ont fait l’objet de la part des agents de la police qui les ont brutalisés.
 
«Mes camarades et moi avions été malmenés et violentés avant d’être acheminés de force au commissariat central par les éléments de la Police. Je peux vous le confirmer», a déploré Mamadou Lamine Dianté. Pour le secrétaire général du Cusems à travers cet  acte, c’est tout le mouvement syndical qui est offensé. Néanmoins, le parton du Gand Cadre soutient qu’ils ne céderont pas à la panique.

Khadim FALL

Mardi 22 Mars 2016 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter