Marche contre le président Sall: Abdoulaye Baldé rejoint les "siens" et annonce pire la veille du 8 octobre


Contre le régime Sall en place, Abdoulaye Baldé retrouve le Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Absent jusque là des manifestations de la formation politique déchue du pouvoir le 25 mars 2012, l’ancien dignitaire libéral devenu leader de l’Union Centriste du Sénégal (UCS), a affiché sa volonté de participer à la marche concoctée par ses ex-camarades de parti d’assiéger les rues de Dakar pour dénoncer la gestion du successeur de leur mentor Wade. « La récréation est finie. L’UCS participera pour la première fois à une marche de l’opposition », dit le maire de Ziguinchor qui annonce pire dans la capitale du Sud, le 7 octobre prochain.



Marche contre le président Sall: Abdoulaye Baldé rejoint les "siens" et annonce pire la veille du 8 octobre
Finie la récréation » pour Abdoulaye Baldé et son parti l’UCS, qui entrent  dans le mouvement de contestation contre le président Sall et son gouvernement. « Nous allons vers la mise en place d’un prochaine d’un grand pôle de l’opposition. J’ai même déjà donné mon accord de principe pour une collaboration avec les députés de l’opposition. L’UCS participera pour la première fois à une marche de l’opposition. Mais avant cela le 7 octobre précisément, Ziguinchor annoncera la couleur par une grande marche dans les artères de la ville », assène l’ex-collaborateur de Karim Wade dans le cadre de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) en visite hier aux Parcelles Assainies hier où il déplore la pénurie d’eau de mise au Sénégal depuis plus de deux (2) semaines qui a fini par faire du Sénégal, « la risée du monde ».

« Cette situation est déplorable. Jusqu’à présent, personne ne sait quand est-ce que la situation reviendra à la normale, les hôpitaux, le tissu industriel …presque tout est à l’arrêt. Le Sénégal est la risée du monde avec le décor que nous voyons. Il faut que tous les patriotes se mobilisent. Depuis quinze jours, il n’y a pas d’eau. Les touristes ne viennent plus, beaucoup de secteurs sont au ralenti » martèle l’ancien ministre qui assure sur les colonnes du journal « l’as » qu’ « on fera en sorte que la marche du 8 octobre soit une réussite. L’heure de la récréation est terminée ».


Lundi 30 Septembre 2013 - 12:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter