Marche de l’opposition du 1er octobre prochain : Le pouvoir joue la carte du mépris



Marche de l’opposition du 1er octobre prochain : Le pouvoir joue la carte du mépris
C’est le vice-président de l’Assemblée nationale qui porte la réplique à l’opposition qui a décidé de marcher contre les dérives de Macky Sall. Selon Abdou Mbow l’opposition n’est pas un adversaire de taille, car depuis 2012 l’opposition n’a jamais organisé quelque chose de durable, qui a tenu plus d’un mois.

Abdou Mbow n’a pas été tendre avec les camarades d’Idrissa Seck, «La seule chose que  cette opposition puisse faire concrètement, c’est insulter le président Macky Sall et son régime. Leur seul programme se limite à faire des critiques faciles sans fondement. Cette opposition est le symbole des dérives, mais les sénégalais ne sont pas dupes, c’est un peuple d’une maturité exemplaire», fulmine le député et vice-président de l’Assemblée nationale.

De l’avis de l’apériste « Cette marche ne nous pose aucun problème, nous n’allons même pas riposter parce que pour répliquer il faut un adversaire de taille en face, cette opposition est une opposition de taille », regrette malheureusement Abdou Mbow dans les colonnes de l’Observateur. 

Très en colère contre l’opposition, il avertit les pourfendeurs de Macky Sall «Les manœuvres de l’opposition pour susciter une contestation ne passeront pas», dixit le député.
 
 

Khadim FALL

Vendredi 16 Septembre 2016 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter