Marche de l’opposition : les femmes aussi déterminées que les hommes

Avec la même détermination que leurs leaders, les femmes de Wattu Senegaal ont manifesté leur résolution à participer à la marche, le 14 octobre prochain, de l’opposition. Et ce, même si elle est interdite. Car, ont-elles déclaré, une marche est une activité inscrite dans la Constitution du Sénégal, et elles sont déterminées à la faire respecter.



«Notre objectif est de créer un cadre de regroupement de l’ensemble des femmes membres du front afin de participer activement et efficacement à la lutte pour la préservation de l’Etat de droit. Nous réclamons aussi  la reconnaissance de notre droit d’accès aux medias du service public. La mal-gouvernance et les scandales à répétition constituent une menace pour notre pays. Nous avons décidé de lancer une large mobilisation nationale et internationale pour le bouter hors du pouvoir», a déclaré Nicole Gakou, la présidente de la commission des femmes de Wattu Senegaal lors de leur conférence de presse d’hier.

Et de poursuivre : «Nous exigeons le respect de notre droit à manifester. Toute interdiction de la marche sera une violation de nos droits constitutionnels. Nous sommes décidés à marcher qu’elle soit interdite ou pas».

Concluant sur le sujet, Mme Gakou martèle : «Nos responsables se sont rencontrés pour mettre en place des commissions pour réfléchir sur cette question. Le but de cette initiative est de mettre en place un plan d’action qui, par la grâce de Dieu,  fera partir ce régime. Notre mot d’ordre est de mobiliser toutes les femmes et les jeunes du Sénégal pour mettre fin à l’arbitraire du régime de Macky Sall ».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 7 Octobre 2016 - 09:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter