Marche des libéraux ce mercredi: la police en alerte maximale

Le Parti Démocratique Sénégalais et alliés dans le Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR) sont avertis. Ils auront fort à faire demain. C'est un impressionnant dispositif sécuritaire qui les attend ce mercredi sur la place de l'Obélisque où ils prévoient leur marche.



Samedi dernier, le président sortant Wade a réussi a braver l'arrêté préfectoral en venant à bout du barrage des forces de l'ordre pour faire le signe V de la victoire sur la place de l'Obélisque, "l'adversaire" s'est préparé en conséquence cette fois-ci . En effet, la hiérarchie a concocté un impressionnant dispositif sécuritaire pour faire respecter l'interdiction de ladite manifestation. 


De sources policières, il ressort que le service régional de sécurité publique que dirige le commissaire central, Abdoulaye Diop hérite de cette tâche ardue. Dans la pratique, notent les interlocuteurs de "l'Observateur", la hiérarchie de la police entend opérer avec un dispositif traditionnel de maintien de l'ordre. Seulement, ce dispositif traditionnel est appelé à être flexible pour apporter une opposition proportionnelle à l'attaque. C'est en cela que la hiérarchie a convenu d'occuper le terrain et de "bunkeriser" la place de l'Indépendance. Pour ce faire, les éléments des commissariats d'arrondissement de la Médina, du point E, de Bel Air et du commissariat central ont été réquisitionnés. 


Ces hommes seront appuyés en nombre conséquent par leurs collègues du Groupement Mobile d'Intervention (GMI) ainsi que de certaines unités d'élite. Ce dispositif humain sera renforcé par des éléments en civil qui vont se mêler à la masse aux fins des tâches d'identification de cible et de parer à toute infiltration. 


Mardi 3 Février 2015 - 10:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter