Marche du 14 octobre: les jeunes du Front mettent en garde Macky Sall

En prélude à la marche du 14 octobre organisée par le Front pour la défense du Sénégal (Fds/Manko Wattu Senegaal), les jeunes de ces formations politiques se sont réunis ce matin pour peaufiner les stratégies à mettre en œuvre pour la réussite de leur événement. Ils se sont aussi saisi de cette occasion pour mettre en garde le régime du Président Sall, de toute velléité d’interdire ou de saboter leur manifestation.



Marche du 14 octobre: les jeunes du Front mettent en garde Macky Sall
 «La jeunesse du Front s’engage résolument, en parfaite collaboration avec l’ensemble des forces vives de la nation à ne ménager aucun effort pour un respect des libertés publiques garanties par la Constitution», a déclaré, Déthié Diouf.

Revenant sur les raisons de leur marche, le porte-parole du jour rappelle que c’est pour un retour d’un «processus électoral immuable et consensuel, et l’arrêt immédiat des ressources de notre pays » qui les font se rassembler pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme une forfaiture.

Selon M. Diouf, les jeunes du Fds/Manko Wattu Senegaal ne permettront pas au Président Sall de leur interdire ce que la Constitution leur garantit. D’où cette mise en garde : «les jeunes du Front mettent en garde Macky Sall et son régime contre toute tentative d’interdiction ou de sabotage » ; car : le droit de manifester est inscrit dans la Constitution. Par conséquent, aucune restriction à l’exercice de ce droit ne saurait être tolérée»

Ousmane Demba Kane

Mardi 11 Octobre 2016 - 16:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter