Marche républicaine : l'absence remarquée d'Obama à Paris

Des voix se sont élevées, dimanche 11 janvier, aux Etats-Unis pour regretter l'absence du président américain dans le cortège des chefs d'Etats qui a défilé avant la marche citoyenne organisée dimanche à Paris en hommage aux victimes des attentats islamistes. Il est reproché à Barack Obama de ne pas avoir au moins dépêché le vice-président Joe Biden ou le secrétaire d'Etat John Kerry.



Marche républicaine : l'absence remarquée d'Obama à Paris

Ce dernier, en visite en Inde, a annoncé lundi 12 janvier qu'il se rendrait cette semaine à Paris pour exprimer  la solidarité des Etats-Unis. « Nul acte de terrorisme, nulle personne armée  de (fusil d'assaut) AK 47, nulle prise d'otages dans une épicerie n'arrêtera jamais ceux qui sont engagés dans la marche de la liberté », a-t-il dit.

Quarante-quatre chefs d'Etat et de gouvernement étaient présents aux côtés deFrançois Hollande, lors de ce rassemblement d'une ampleur sans précédent. Le président français était entouré de son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita, et de la chancelière, Angela Merkel, qui donnaient respectivement le bras au premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Les Etats-Unis étaient représentés par leur ambassadrice en France, Jane Hartley. Le ministre de la justice  Eric Holder a rencontré ses  homologues européens pour réfléchir  aux moyens à mettre  en œuvre pour améliorer  la coopération dans la lutte contre le terrorisme, mais il n'a pas participé au défilé.


LeMonde.fr

Lundi 12 Janvier 2015 - 10:16




1.Posté par mayday le 12/01/2015 11:51
Chat échaudé craint l'eau froide, Obama sait à quoi se tenir, il sait que les mascarades ne font pas long feu et que , passée l'émotion, les esprits détecteront facilement la supercherie. C'est pourquoi il a clos à l'américaine le feuilleton Ben Laden.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter