Marchés de gré à gré : 8,7 milliards identifiés

Les marchés de gré à gré ont explosé durant le quatrième trimestre de l’année 2015. Ils représentent 31% des marchés passés durant cette période pour ne pas dire 8,7 milliards de F CFA.



Certaines autorités ont utilisé à outrance la procédure de passation de marchés par entente directe lors du quatrième trimestre de l’année 2015. D’après un document de la Direction centrale des marchés publics (Dcmp), les ententes directes représentent 31% des marchés passés durant cette période, c’est-à-dire la rondelette somme de 8,7 milliards de F CFA. La plus grosse part du gâteau revient au ministère du renouveau urbain de l’habitat et du cadre de vie à travers le fameux Projet de construction de logement sociaux et de lutte contre les inondations et les bidonvilles (Pcls) communément appelé « Jaxaay ».

Le Pcls a aussi acquis des produits phytosanitaires, par entente directe, auprès du Groupement moderne d'entreprise et de bâtiment (Gmb) pour 299,9 millions de F CFA. Tout comme il a pris des tuyaux au près des Datong Afrique international (Sda) pour 299,6 millions de F CFA. Enfin un ‘’petit’’ marché de gré à gré 24,9 millions de F CFA a été largué à Gmb.

Selon « Libération », le ministère de l’Elevage n’est pas en reste. Il a acquis pour 845 millions de F CFA 4000 tonnes d’aliments de bétail auprès de la Sédima. Le marché a été passé sans appel d’offres. 1500 autres tonnes d’aliments de bétail seront achetées, avec le même procédé, auprès de Mtbk pour 316,8 millions de F CFA. Ensuite 2300 tonnes pour 485,8 millions de F CFA ont été acquises  auprès de l’entreprise Le Four du Khalife Sarl. 


Vendredi 29 Janvier 2016 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter