Mardi de renouvellements à l’Assemblée nationale



C’est en effet ce 13 octobre 2015 que le bureau de l’Assemblée nationale sera renouvelé. En prélude dudit rendez-vous, il faut dire que le ton était déjà donné depuis le 29 juin dernier avec la proposition de loi modifiée portant règlement intérieur de la représentation nationale. A partir de cette date, un nouveau règlement indique que tout député démissionnaire deviendra non inscrit et ne pourra pas intégrer un autre groupe parlementaire dans la législature en cours et désormais, il faudra également quinze (15) députés pour former un groupe parlementaire au lieu de dix (10). Un accouchement qui n’a pas été sans douleur. «Cette loi va à l’encontre des valeurs démocratiques prônées par les Assises nationales», tonnait Hélène Tine qui dénonçait par ailleurs «un recul démocratique». «Cette loi relève de la bêtise», enfonçait Barthélémy Dias du Parti Socialiste (PS).


Du même parti, Aïssata Tall Sall allait plus loin en la qualifiant de «cauchemar». «Le cauchemar, c’est quand on nous dit maintenant, que pour faire un groupe parlementaire, nous devons être à quinze (15) députés. Je dis que cette proposition, elle est politiquement injustifiable, juridiquement indéfendable, historiquement insoutenable », ruait-elle dans les brancards. Il faut dire que l’opposition n’est pas restée les bras croisés après cet acte posé par la mouvance présidentielle. Le cadre de concertation regroupant les partis Aj Pads, Rewmi, Pds, Bokk guiss guiss, UCS, Fsdbj, APR et plusieurs concertations, a servi sa réponse au camp du pouvoir. Ce, pas plus tard que ce dimanche à travers la mise sur pied d’un Front pour la Régularité et la Transparence du Processus Electoral (FRTPE) ». Et faisant bloc, ces partis de l’opposition ont par ailleurs décidé de mettre en place un  grand groupe parlementaire. 


En ce qui concerne Moustapha Niasse, la loi Sada Ndiaye abrogée depuis juin, le président de l'Assemblée nationale a un mandat de cinq (5) ans. L’interrogation étant quelle sera l’attitude des pourfendeurs de la proposition modifiant le règlement intérieur, ce mardi ? S’isoleront-ils dans un groupe des non-inscrits ? Affaire à suivre. 


Lundi 12 Octobre 2015 - 01:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter