Marième Faye Sall prise à partie: la sécurité de la Première dame en question



La Première Dame a été prise à partie par un badaud alors qu’elle sacrifiait au rituel de la grande prière de vendredi à la mosquée Blanchot. Des témoins ont noté, selon nos confrères de « L’As », ahuris, la présence d’un homme mal fagoté qui a craché sa colère sur la famille présidentielle.
 
« Vous ne ferez pas un deuxième mandat. Tout ce dont vous êtes capables, c’est envoyer les gens en prison », a-t-il hurlé sans toutefois faire montre d’une quelconque violence physique. Face à ce spectacle, certains témoins ont immédiatement soutenu que l’homme ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales, au moment où d’autres pensent qu’il s’agit d’un admirateur de l’ex-président de la République, Me Abdoulaye Wade.
 
Marième Faye Sall a continué calmement sa prière, sans même relever la tête. Ses gardes du corps veillaient certes au grain, mais cet incident pose avec acuité la problématique de sa sécurité dans un contexte d’insécurité ambiante.
 
Il faut rappeler qu’il y a quelques jours, une photo la montrant prier en pleine rue en compagnie de son fils aîné (Amadou Sall) a fait le buzz sur les réseaux sociaux. 


Samedi 16 Janvier 2016 - 08:07




1.Posté par Ibs le 16/01/2016 11:32 (depuis mobile)
Il faut arrêter de s'attaquer aux personnalité. Moi je ne crois pas à la thèse de folie mais à des opposants sans inspiration. La justice doit sévir sinon ça peut faire dégât

2.Posté par PAPE le 16/01/2016 21:48
Il faut garantir la sécurité des autorités en toute circonstance.
Cela dit, il ne faut pas abuser " vous ne ferez pas un second mandat" n'est pas un acte attentoire à la sécurité de Mme Sall.
C'est le point de vue d'un sénégalais lambda
C'est une phrase tout à fait banale. Il faut arrêter d'exagérer pour un oui ou pour un non et de mettre la sauce sécuritaire partout.
Franchement, le titre est exagéré.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter