Marseille: Un piéton tué par une voiture qui fonçait sur des abribus à Marseille, un suspect interpellé

Un fourgon a tué une femme et en a blessé une autre gravement. Selon la justice, « aucun élément » ne permet « de qualifier cet acte d’acte terroriste ».



Un véhicule a fauché, lundi 21 août, entre 8 h 30 et 9 h 30, des piétons près de deux Abribus à Marseille, causant la mort d’au moins une personne et en blessant une autre, a annoncé la police nationale.
Le véhicule a d’abord foncé sur un arrêt d’autobus, situé dans le 13e arrondissement, faisant une blessée grave, a fait savoir une source policière auprès de l’Agence France-Presse. Il a ensuite percuté un autre Abribus dans le 11e, tuant une femme, a ajouté cette source policière.

Selon le journal La Provence, les faits se sont déroulés dans le quartier de la Croix-Rouge, situé dans le 13e, puis à La Valentine, dans le 11e.

Le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, a précisé, ce midi, qu’« aucun élément » ne permet « de qualifier cet acte d’acte terroriste ». « On a retrouvé sur lui un courrier en lien avec une clinique psychiatrique et l’on s’oriente plutôt vers cette piste », a-t-il ajouté.

Le conducteur arrêté dans le Vieux-Port

La police a procédé, peu après les faits, à l’interpellation dans le Vieux-Port, d’une personne qui se trouvait à bord du véhicule en cause, un fourgon Renault Master, selon la même source policière. « Pour le moment, nous n’avons aucune information sur les motivations de cet individu », précise la police.

L’homme arrêté, né en 1982 à La Tronche, près de Grenoble, en Isère, et vivant près de La Mure, serait « défavorablement connu des services de police », notamment pour des vols de voitures, selon des sources policières.

Nicolas Nègre, 32 ans, employé du KFC La Valentine, a assisté aux faits. Il se trouvait à quelques mètres derrière la palissade en Plexiglas de son établissement. « On faisait les livraisons comme tous les lundis matin, entre 9 heures et 10 heures. On a entendu un gros boum. Et puis, il y a eu un crissement de pneus d’une fourgonnette blanche qui partait à fond. Un chauffeur de poids lourd est descendu et, en se rapprochant, on a vu le corps de la dame, inerte, allongée. On ne la voyait pas bouger, on voyait le sang. »

Et d’ajouter : « C’est impressionnant. On se sent impuissant, on s’est demandé si on faisait un massage cardiaque, on s’est regardé avec le chauffeur du poids lourd qui s’était arrêté. »

Nicolas Nègre sera entendu cette après-midi par les services de police. Les polices judiciaires de Marseille et de Lyon ont été saisies.
 

20minutes.fr

Lundi 21 Août 2017 - 14:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter