Marwa el Sherbini, victime du voile islamique



Marwa el Sherbini, victime du voile islamique
Les faits: Tribunal régional de Dresde

Marwa El Sherbini est née le 7 octobre 1977 à Alexandrie en Egypte. Son père est chimiste. Elle fut durant des années (1992-1999) membre de l’équipe nationale féminine de hand-ball d’Egypte. Lors des championnats des Jeux arabes, son équipe a remporté la troisième place respectivement en 1998 et 1999. En 1999, Marwa El Sherbini entreprend des études de pharmacie qu’elle achève par un diplộme de Bachelor. Mariée à Elwi Ali Okaz, chercheur en génétique, elle travaillait comme pharmacienne à Dresde.

En 2005, elle suit son époux en Allemagne où il entreprend des recherches en biologie des cellules moléculaires et des gênes à l’Institut Max Planck de Dresde en vue de sa thèse. Dans son pays, il enseignait à l’université de Minufiya. En 2006, le couple Okaz-El Sherbini a eu un garçon né à Dresde. M. Okaz, chercheur en biologie et génétique, planifiait de retourner dans son pays dans les trois prochains mois. S’il survit, le voyage il le fera seul avec son fils.

En effet, l’été dernier, Marwa El Sherbini a eu une altercation avec un Allemand d’origine russe, c’est à-dire un “Deutschlandrusse“*né ou élevé en Russie et, en général, arrivé en Allemagne après la chute du Mur de Berlin.

Marwa el Sherbini, victime du voile islamique
Mme El Sherbini se trouvait au parc d’enfants et a demandé gentiment à Alexander W. de lui céder la balançoire pour son enfant. Ce dernier a réagi de façon inattendue. Il l’a injuriée et traitée de “terroriste, islamiste et salope” (sic). Mme El Sherbini a porté plainte contre lui. Alexander W. a initialement été condamné à payer une amende de 780€ Euro (soit près de 400 000FCFA). Il est allé en révision. Le procès a lieu le 1er juillet 2009. Mme Marwa El Sherbini y assiste, convoquée en tant que témoin. Les juges confirment le premier jugement et condamnent Alexander W. à payer une amende de 2800€ (environ 1,8 Millions FCFA) à la victime. Au moment où Marwa El Sherbini s’apprêtait à quitter la salle du tribunal, Alexander W. l’attaque et lui assène 18 coups de couteaux sous le regard médusé de l’assistance. Son époux, M. Elwi Ali Okaz, qui est présent dans la salle, accourt pour la secourir et Alexander W. lui assène trois coups de couteau. Le service de sécurité est alarmé. L’un des policiers arrivé sur les lieux vise sur le mari, M. Elwi Ali Okaz, qu’il aurait pris pour l’agresseur. Il l’atteint à la jambe.

Marwa el Sherbini, victime du voile islamique
Marwa El Sherbini succombe à ses blessures, tandis que son époux tombe dans un coma d’où il n’est toujours pas encore sorti. Selon la presse allemande, toute cette scène s’est passée en l’espace de moins de deux minutes, en pleine audience, au tribunal de Dresde, et sous les yeux de leur enfant ậgé de trois ans.

Auparavant, Alexander W. s’était fait remarquer tout au long du procès par ses remarques racistes et anti-islamiques. Il n’avait pas fait dans la dentelle et n’avait point caché ses sympathies pour le parti nazi (NPD).

Alexander W. a été arrêté sur place. Le procureur a lancé un mandat d’arrêt contre lui pour tentative de meurtre. Il n’a pas exclu non plus que le policier qui a tiré sur M. Elwi Ali Okaz aura à répondre de son acte devant la justice.

En Allemagne, la consternation est grande. Une manifestation en faveur de la victime, à laquelle ont participé près de 2000 personnes, a eu lieu à Berlin, Le 5 juillet 2009. Ensuite, la dépouille mortelle de Mme El Sherbini a été acheminée vers l’Égypte. Elle a été enterrée dans sa ville natale à Alexandrie. Une foule nombreuse a pris part à ses obsèques. Son mari, M. Elwi Ali Okaz, toujours hospitalisé en Allemagne, n’a pas pu faire ses adieux à son épouse. La Chargée de l’Intégration auprès du gouvernement lui a rendu visite en compagnie de l’ambassadeur d’Egypte accrédité à Berlin et des membres du Conseil Central des Musulmans.

La presse égyptienne a réagi violemment et elle a accusé l’Allemagne de passer sous silence un tel crime.

Une semaine après le meurtre de Marwa El Sherbini, le ministre allemand des Affaires étrangères a fait parvenir à son homologue égyptien un message de condoléances. La chancelière, Mme Angela Merkel, a présenté, au nom du peuple Allemand, ses condoléances au président Mubarak et lui a assuré que la justice fera son travail.

Les églises catholique et protestante ainsi que le Conseil Central des Juifs ont manifesté leur solidarité avec le Conseil Central des Musulmans d’Allemagne et critiqué violemment la montée de la xénophobie et de l’islamophobie. Le Conseil Central des musulmans, la société civile et de nombreuses organisations avaient appelé à manifester le 6 juillet à Berlin. Près de 2000 personnes avaient répondu à leur appel. Dans toutes les autres villes des manifestations en faveur de la victime ont été organisées ce week-end. “Les Verts» de la région de la Saxe où est située la ville de Dresde ont publié sur internet un message dans lequel, ils écrivent:

“Nous appelons toutes les personnes à Dresde et en Saxe à toujours protester, lorsqu’une personne est injuriée en raison de la couleur de sa peau ou de son appartenance à une autre religion et dans la mesure du possible de la protéger”(cf.1.www.Die-Grünen-in-Sachsen)

Prés de 1500 personnes ont participé à la cérémonie funèbre en hommage à Marwa El Sherbini à Dresde. Devant le tribunal, on pouvait lire sur les pancartes:

“Nous sommes contre le terrorisme, cessez de vilipender l’islam”.
Après une minute de silence et les allocutions de nombreuses personnalités du monde politique, religieux et de la société civile, les participants ont déposé des roses blanches devant le tribunal où un parquet mortuaire avait été préparé avec la photo de la victime. Le représentant du Conseil des Étrangers a magnifié le rộle de Marwa El Sherbini:

“Elle a cru en l’état de droit et a défendu avec courage la dignité
des femmes musulmanes (cf.2. Abendblatt)

Cet accident tragique ne doit cependant pas stigmatiser tout un peuple, qui dans sa grande majorité a condamné ce crime abominable, lậche et vil à l’encontre d’une femme musulmane qui a défendu ses droits.

L’ambassadeur d’Egypte a également abondé en ce sens lors de la cérémonie funèbre qui a eu lieu le samedi 11 juillet à Dresde, en déclarant:
“Le crime d’un seul individu” ne peut pas compromettre toute une société et il a ajouté:

“La société allemande est une société ouverte, ouverte aux autres
cultures, nationalités et autres croyances religieuses“.(3.frankfurter Rundschau)
Des Politiciens, des religieux Allemands et étrangers ont pris part à cette cérémonie funèbre. La plupart des gens en Allemagne sont abasourdis et choqués. Ils déplorent la fin tragique de Mme Marwa El Sherbini qui était enceinte de trois mois au moment où elle a été assassinée.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana
Conseillère municipale-Allemagne
-Lauréate du prix Helene Weber 2009 du ministre allemand de la Famille, des personnes âgées, des Femmes et dela Jeunesse.Berlin 5.5.2009
-Lauréate du Grand Prix de la Recherche
-Scientifique du Président du Sénégal. Dakar 30.6.2003

Remarques
* „Deutschlandrusse“, „Deutschrusse“, „Aussiedler“ sont des termes qui désignent les Allemands d’origine russe, soit la minorité allemande de l’ ex-Union soviétique. En général ils maitrisent mieux le russe que l’allemand. Ils obtiennent dejure la nationalité allemande selon l’article 116 de la Charte Nationale car l’un des grands parents l’était.
1.Zur Trauerfeier für Marwa El Sherbini am 11 juli
ttp://www.gruene-sachsen.de/aktuell/meldung/ansicht/125/zur-trauerfeier-fuer-marwa-el-sherbini-am-11-juli-in-dresden.html
2. Trauerfeier für getötete Ägypterin. Erinnerung an Marwa El-Sherbini 11. Juli 2009, http://www.abendblatt.de/vermischtes/article1092259/Erinnerung-an-Marwa-El-Sherbini.html
3. Messerattacke. Dresden trauert um Marwa El-Sherbini.html
http://www.fr-online.de/in_und_ausland/politik/aktuell/1832706_Messerattacke-Dresden-trauert-um-Marwa-El-Sherbini.html
Sources
1.Alexander Schneider. Streit um eine Schaukel endet tödlich. Sächsische Zeitung (Journal de la Saxe)2.7.09http:www.sz-online.de/nachrichten/artikel.asp?id=2197618
2.Reaktion auf den Mord an Marwa El Sherbini. Aufruf zur Demonstration in Berlin. 4.7.09 http://www.ufuq.de/newsb log/529-mord-an-marwa-el-sherbini-demonstriere-oder
3. Aus Islamhass getötet. Islam de.05.07.07
4.Bestürzung und Trauer über den Fall von Marwa islam.de 07.07.09
5.Gemeisame Erklärung Weltoffenheit ist kein Lippenbekenntnis.Der Mord an Marwa El Sherbiny ruft nach Zivilcourage und einem aktiven Kampf gegen Rassismus und Ausgrenzung http://www.gruene-dresden.de 09.07.09
6. Zum Mord an einer Muslimin in Dresden. Tagespiegel 07.07.09
7.Andrea Dernbach.Der neue Hass. Kommentar. Tagespiegel 08.07.09
8.Bundesweite Trauer um unsere Schwester Marwa. Islamische Zeitung 08.07.09
9. Erklärung des KRM. Die Tragödie in Dresden hat einen Namen. Zeitonline
09.07.09
10. Salih Altinbaşak, Trauerfeier und Kulturzentrum „Marwa el-Sherbini“ in Dresden http://www.turkishpress.de/content/trauerfeier-und-islamisches-kulturzentrum-%E2%80%9Emarwa-el-sherbini%E2%80%9C-dresden14000


Dr. Pierrette Herzberger-Fofana

Lundi 13 Juillet 2009 - 08:37




1.Posté par sanébo le 13/07/2009 11:06
Quelle mort atroce. Ce genre d'assassinat ne fait pas la une des grands médias comme l'affaire Halimi, ce jeune juif tué en France. La seule différence : les musulmans peuvent être tranquillement tués à Srebrenisca mais les juifs, si tu touches à seul de leurs cheveux, tu es bon au lynchage médiatique et judiciaire. Parler différemment de la shoah vous expose au révisionnisme et à la censure comme Garaudy. C'est révoltant et injuste.

2.Posté par Daman le 14/07/2009 05:03
Rarement lu un titre aussi crétin... Et pour les africains victimes de la traite, le coupable c'était la couleur de leur peau ?


3.Posté par alessandra le 17/07/2009 03:08
"Marwa el Sherbini, victime du voile islamique" : voila le comble de l'absurde. Elle est victime de son voile. Le meurtrier n'est alors pas à blamer, en vérité c'est son voile le véritable assassin. Mais quel monde! Nous sommes supposés condamner de tels atrocités, mais nous nous cachons derrière nos mentalités d'ignorants qui se nourissent des conneries des médias. Vive la liberté, la vraie liberté et non la liberté que nous croyons tous posséder.

4.Posté par Marius le 21/07/2009 13:35
On aimerait la même mobilisation des foules égyptiennes quand des membres de la communauté copte sont régulièrement pris à parti par ces musulmans, tellement plus exigeants en matière de tolérance avec les autres qu'avec eux-mêmes apparemment.
Il est vrai que d'après le Coran la vie d'un mécréant n'a aucune espèce de valeur.

5.Posté par Luna le 08/11/2009 00:42
N'a aucune espèce de valeur ! Joli cela..

Supposons que c'est vrai : N'est ce pas pire assasiner au nom de la liberté d'expression que de le faire au nom d'un livre tel que le coran?

Soyez raisonnable ! Pour une fois dans votre vie : message adressé à tous ceux qui ont subi et subissent encore le Brain Wash des médias.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter